info lac de come

Publié le par NICO

Côme un rêve...

Enchâssé dans les replis des Alpes suisses et italiennes, à une cinquantaine de kilomètres de Milan, le plus beau des lacs italiens a moiré ses eaux saphir d'un peu de brume forcément stendhalienne. Soleil pâle et lourds parfums. Rien ne lui va mieux que ces contours un peu flous laissant deviner les villages de pêcheurs aux toits de tuiles dorés, les palais-villas voluptueux et leurs jardins croulant de camélias, créés au fil de quelques siècles de raffinement décadent. On s'en veut un peu. On voudrait lui résister, ne pas céder tout de suite : la douceur exquise de son climat, la perfection de ses cimes enneigées alentour, le velouté des vins de la Valteline. Mais c'est impossible. «Que dire du lac de Côme (...) sinon plaindre les gens qui n'en sont pas fous ?», s'exclamait Stendhal qui, âgé de 17 ans, resta marqué à jamais par ce paysage. Liszt, amoureux, y composa la Dante Sonata. Flaubert, enthousiaste, embrassait les tableaux de la Villa Carlotta.

 


Et puis, tous sont venus : Rudolf Valentino, Mary Pickford et Douglas Fairbanks, Isadora Duncan, Franklin D. Roosevelt, Winston Churchill, John et Jacky Kennedy. Une seule adresse possible pour ces happy few encombrés de malles, de personnels et de mousselines, qui débarquaient en Riva aux pontons de Bellagio : le Grand Hôtel Villa Serbelloni, qui continue de donner ses lettres de noblesse à cette station chic, aujourd'hui un peu assagie. Propriétaire et directeur des lieux, Gianfranco Bucher, la quarantaine chaleureuse, se souvient que, enfant, il lui était défendu de courir dans les couloirs surdimensionnés de l'hôtel, de cueillir les très rares roses Banziane du jardin ou d'approcher d'un peu trop près la clientèle prestigieuse de «la Villa». A tel point qu'il se choisit d'abord une carrière d'ingénieur, avant finalement de se laisser rattraper, à 26 ans, par la vocation familiale (cette maison est dans la famille depuis cinq générations). Car il s'agit bien d'une maison de famille avant tout, où les meubles sont chinés chez les antiquaires par Gianfranco et Doucha Bucher, où le personnel travaille souvent là depuis des décennies (Luciano, l'homme aux clefs d'or, est exceptionnel) et où les draps de lin, sublimes de finesse, ont été choisis avec le plus grand soin. Le Grand Hôtel Villa Serbelloni n'appartient à aucune chaîne et cultive sa différence. Certes, la décoration des chambres et les salles de bains peuvent apparaître un peu désuètes. Mais les trois musiciens qui animent les soirées sous les plafonds à caissons du grand salon sont formidables. Le restaurant en terrasse offre une vue de rêve. La piscine intérieure désormais aménagée dans les sous-sols fait la joie des plus jeunes tandis que leurs parents peuvent se faire dorloter au spa en toute quiétude.


Surannée, la Villa Serbelloni ? Plus du tout lorsqu'on l'aborde par les cuisines. Ettore Bocchia, l'un des jeunes talents émergents de la grande cuisine gastronomique italienne, met ici sa brigade à l'heure de la cuisine moléculaire. Un qualificatif peu engageant pour une cuisine d'avant-garde pleine d'idées, de goûts et de couleurs où il est question de glace au café gelée à l'azote liquide, de turbot cuit au sucre en fusion et de veau cuit à basse température ! Spectaculaires (la fumée blanche qui s'échappe de la glace à l'azote) et souvent succulentes (le turbot à la chair parfaitement saisie), ces suggestions viennent en complément d'une cuisine plus traditionnelle et savoureuse, qui rassurera les convives peu enclins à cette avventura.

lac de come à la hauteur de l'ile de comacina


vue du lac depuis la rive occidentale

 

lac de come vue du nord

 

 

Publié dans lago-di-como

Commenter cet article

julie 29/12/2005 13:46

merci pour c'est sublimes photos!!Le Lac de Come voila mon reve!!jaimerai tellement passer au moin 1 semaine la bas!!c'est décider!!Unjour jirais!!lol!
Bisous 

Isabelle 14/09/2005 11:51

Merci Nicolas de nous faire profiter de si beaux paysages. Moi qui rentre de vacances, ça me donne envie de repartir. Bisous.

simone 24/08/2005 15:05

mais c est jolie par ici....lac de COME ?? mon mari connait..il parait que c est superbe !

Sonia 24/08/2005 09:27

Moi je connais il lago di Garda.
sosso